De l’hommage à Gilles Vigneault par Fred Pellerin…

Une autre chose que j’aurais voulu écrire… Une autre chose que j’aurais voulu dire! Gilles Vigneault a bercé mon enfance. Il l’a bercée, littéralement, car c’est avec ses chansons que ma mère me berçait. Aujourd’hui, quand j’entends ma fille de 4 ans chanter sans faute le refrain de Les amours, les travaux, je me dis que pour cela, à tout le moins, je fais bien mon travail de mère…

Ce contenu a été publié dans Société québécoise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>