De l’effet QWERTY…

Selon une étude menée par deux psychologues américains, la position des lettres sur le clavier QWERTY aurait une influence sur la langue. Apparemment, les mots tapés avec la main droite seraient plus « positifs » que ceux tapés avec la main gauche.

Je ne suis pas une spécialiste dans le domaine, mais mon instinct de linguiste m’a tout de suite fait émettre des doutes au sujet de cette recherche. J’ai donc été très heureuse de voir que d’autres linguistes avaient eu la même réaction que moi.

Mark Liberman a d’ailleurs testé la méthodologie utilisée dans cette recherche et est arrivé à la même conclusion… avec des données aléatoires!

Geoffrey Pullum a écrit ici un excellent compte-rendu du dossier.

Les nouveaux moyens de communication auront très certainement, à court ou à moyen terme, une influence sur la langue.  Mais la langue étant polymorphe, l’analyse de cette influence pourra difficilement se faire en tenant compte d’un seul aspect à la fois. Et comme Twitter ne peut à lui seul faire raccourcir les mots, la position des touches sur le clavier ne peut à elle seule influencer les choix lexicaux.

Ce contenu a été publié dans Linguistique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>